Presentation du cadre spatio-temporel.

 

 

 

A/ Louis XIV et la monarchie:

 

       Le 5 septembre 1638, Anne d’Autriche, femme de Louis XIII, met au monde Louis, surnommé dès sa naissance Dieudonné.

       Etant le 1er Dauphin du roi, Louis Dieudonné devint, à la mort de son père en 1643, l’héritier du trône de France alors qu’il n’était âgé que de cinq années.

       De ce fait, il est placé sous la Régence de sa mère. Le Cardinal Mazarin, parrain de Louis Dieudonné, eu pour rôle de l’instruire, de l’éduquer, afin qu’il devienne un roi digne de ce nom. Ainsi, Mazarin lui transmit ses valeurs et son goût pour l’art et l’impliqua dans les domaines militaires, politiques, et diplomatiques. En 1648, l'Académie Royale de peinture et de sculpture est instituée , sous la protection de Mazarin.

        Peu après, suite à l’impopularité du Cardinal et d’un mécontentement général dût à la crise économique et aux impôts trop élevés, les paysans se révoltent et prennent les armes contre celui-ci et la royauté, ce mouvement, qui débute en 1648 et persistera jusqu’en 1649, est appelé la Fronde Parlementaire. Afin d’échapper aux menaces de ces opposants, Mazarin se voit contraint de quitter Paris pour Saint-Germain-en-Laye dans la nuit du 6 janvier 1649 aux côtés de la famille royale. La vague des frondeurs s’affaiblit jusqu’à disparaître car l’absence du roi est synonyme de désespoir pour les insurgés et le Parlement qui se soumettent.

        Le 18 août 1849, le petit roi retourne à Paris, la joie et le bonheur se retrouvent sur les visages du peuple français qui l’acclame.

        Mais l’accalmie est de courte durée, les nobles et les grands seigneurs se révoltent et lèvent une armée à partir de 1949 contre Mazarin, ainsi une nouvelle Fronde nommée la Fronde des Princes démarre. Louis doit à nouveau fuir pour se protéger, et Mazarin s’exile. Une guerre civile éclate à Paris entre les révoltés sous les ordres du Prince de Condé et les troupes restées fidèles au roi et à Mazarin. L’ordre est ramené à Paris grâce à la détermination des troupes royales, Condé s’échappe.

        Le 21 octobre 1652 Louis XIV entre triomphalement à Paris, il est acclamé. Le pouvoir royal est renforcé. Le 3 février 1853, Mazarin est lui aussi de retour à Paris sous le applaudissements de la population.

        Mais le « petit roi » regarde cela avec dégout. En effet, il n’oubliera pas l’affront des nobles et le déshonneur de sa fuite. Alors il se promet que lorsqu’il gouvernera, l’ordre règnera partout dans son royaume et il usera de son statut pour renforcer son autorité monarchique.

        Le 7 juin 1654, Louis XIV est sacré roi à la Cathédrale de Reims, mais Mazarin conserve tout de même le pouvoir car le roi continue sa formation militaire auprès de Turenne.

         Le Cardinal Mazarin meurt dans la nuit du 8 au 9 mars 1661 en laissant au jeune Louis un royaume pacifié et respecté. Le jeune roi de 23 ans accède alors au pouvoir et annonce, le 10 mars, à son conseil qu’il désire gouverner seul, sans premier ministre.

         A cette époque, Colbert devient surintendant des arts et vice-protecteur avec Louis XIV de l’Académie Royale de peinture et de sculpture, les artistes ont alors un statut différent des artisans et ils sont mis au service du roi.

         Lorsqu’il posséda l’intégralité du pouvoir, un pouvoir monarchique absolu de droit divin, légué par Dieu, Louis XIV se jura de rétablir le prestige du roi. Pour cela il se mit en scène et lors d’un carrousel, Louis XIV est nommé roi Soleil et celui-ci conserve ce  symbole comme celui de sa royauté. De plus, au début de son règne il n’a autour de lui qu’une centaine de courtisans et dans sa volonté de créer une cour telle qu’on en a jamais vu en France, il réunira dix milles personnes à Versailles. En effet, les nobles, qui, pendant la Fronde prenaient les armes contre le roi non plus que l’ambition d’apparaître à la cour et de s’y voir confier des fonctions : Louis XIV a changé les seigneurs en serviteurs.

       

        A cette époque la France est la plus grande puissance d’Europe suite à la paix de Nimègue en 1678, lors de laquelle la France a gagné la Franche-Comté. Louis XIV entre en conflit avec le Pape Innocent XI, alors le roi révoque l’édit de Nantes en 1685, il veut contraindre par la force les protestants à devenir catholiques car la religion ne découle que de sa personne et comme il est chrétien il souhaite que tout ses sujets aient la même religion que la sienne. De plus, l’Europe s’unit contre le roi dans une guerre qui dure neuf ans jusqu’à la paix de Ryswick en 1697 lors de laquelle le roi doit rendre presque toutes les provinces annexées après le traité de Nimègue.

       Comme le roi Charles II d’Espagne n’a pas d’héritier, il a désigné pour lui succéder l’un des petits-fils du roi de France, le duc d’Anjou, qui deviendra Philippe V. Mais la France étalerait alors son pouvoir et l’Europe refuse cet accroissement de la puissance française.

       La fin du règne de Louis XIV est particulièrement difficile. Comme héritier il ne lui reste qu’un enfant de cinq ans, son arrière-petit-fils.

       Le premier septembre 1715, Louis XIV meurt son règne fut très long et son royaume est en paix dans un nouvel équilibre européen.

 

 

B/L'histoire du château de Versailles:

 

        En 1623, Louis XIII fit construire au milieu des forêts, au Sud-ouest de la région parisienne, plus précisément à Versailles, un pavillon de chasse en brique, pierre et ardoise. C'était une construction rustique et utilitaire, qui servait de rendez-vous de chasse au roi, et qui lui permettait de s'isoler avec quelques proches, comme sa mère et Marie de Médicis, lorsqu'il le souhaitait.

        De 1631 à 1634, le château de Versailles subit ses premiers agrandissements qui servaient à faire du pavillon, les nouveaux appartements du roi ainsi plus confortables. A ce moment les décorations et les jardins commencent à faire leurs apparitions au château. En 1643, à la mort de Louis XIII, le château de Versailles cesse d'être une résidence royale pendant dix-huit ans.

        En 1651, le roi Louis XIV utilise Versailles comme refuge où il amène ses maîtresses.

        En 1660, le roi décide de réaménager le château pour en faire une résidence d'agrément, où des fêtes étaient données, en 1661 de nouveaux travaux d'agrandissement débutent, en effet Louis XIV prend la décision d'ériger un magnifique palais. Pour la construction, il engage Louis Le Vau comme architecte Le Nôtre comme créateur des jardins du château. Il engage aussi beaucoup d'autres artistes pour la décorations du palais. De nombreuses chambres sont crées afin d'accueillir les nombreux courtisans.

        De 1668 à 1670, Le Vau entreprend la construction de l'enveloppe, un bâtiment qui entoure le château d'origine, ensuite la Cour Royale est formée. L'ajout et la modification de bâtiments permettent la distinction d'une partie Château Vieux et Château Neuf.

        De 1678 à 1689, Louis XIV décide de construire la galerie des glaces, lieu de passage entre les appartements. Durant cette période, les appartements et jardins sont à nouveau agrandis, décorés et aménagés, des écuries sont construites et à nouveau une aile est ajoutée au château pour y loger des courtisans. En 1682, le roi s'installe définitivement au château de Versailles. A partir de 1683, et jusqu'en 1686, les appartements de collection sont construits.

        En 1701, les appartements de Louis XIV sont transformés, ainsi la chambre du roi prend place au centre du château.

Sous Louis XIV, le chantier durera près de quarante ans et s’étalera sur la majeure partie du règne du monarque pour ne pas mettre en péril l’économie et les finances du royaume. En effet le roi y investira près de cents millions de Livres soit l’équivalent de près d’un milliard d’euros actuels.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×