Créer un site gratuitement Close

Les intentions des tableaux

 

 

 

 

       A travers de nombreuses représentations, que ce soit dans la peinture, dans la sculpture, ou dans l’architecture, Louis XIV a toujours su s’entourer des plus grands artistes du moment. Le roi savait reconnaître leurs valeurs et les artistes sont continuellement parvenus à représenter ses exigences, ses désirs, et sa puissance. En effet, cet art royal, aussi qualifié d’art classique, est au service des puissants, du roi, mais aussi de l’Eglise.

 

 

A/ Le portrait de Louis XIV en  costume de sacre

  

Ce portrait fut peint par Hyacinthe Rigaud en 1701.

 

 

Description : Ce portrait en pied représente Louis XIV en costume de sacre, portant une épée et s’appuyant sur un sceptre. Il est aussi entouré d’une couronne et de la main de la justice. Derrière lui se déploie une colonne de marbre et une tenture gigantesque.

 

Taille : Le tableau mesure 2,77 mètres sur 1,92 mètres. Dans cette œuvre, Louis XIV est donc représenté plus grand qu’il ne l’est normalement, ainsi on remarque bien sa grandeur et sa puissance car un spectateur est regardé de haut par le portrait. De plus, c’est un moyen de pallier sa petite taille, il est alors plus impressionnant.

 

Composition : Ici le roi est inscrit dans une ellipse verticale, au centre du tableau, il occupe la majeure partie du tableau, ce qui montre sa splendeur.

 

Point de vue : Le spectateur qui observe la pose semble être regardé de haut par Louis qui est alors supérieur, en effet ceci est du à la position de la colonne qui est vue en contre plongée.

La profondeur : En bloquant la profondeur par sa stature et les tentures, le roi se rend le seul point intéressant de l’œuvre.

 

Les lignes : La pose du roi est la ligne significative de l’œuvre car elle représente sa rigueur et son sérieux.

 

Les couleurs : Sur le roi sont représentées des couleurs froides telles que le bleu associé à la monarchie et à la Vierge, le blanc éclatant qui met en valeur la personne royale de Louis XIV grâce au soleil.

Dans le décor, les couleurs sont plutôt chaudes avec l’or qui symbolise la grande richesse du roi et rappelle le soleil, puis le rouge, symbole du pouvoir depuis l’Antiquité par le luxe, la richesse, la puissance et le pouvoir, en effet la rareté du rouge en fait une couleur d’exception qui attire l’œil

 

Les matières : La fourrure, le velours, l’or, le marbre, les différents tissus montrent la richesse du roi et tout ce qui peut se procurer.

 

Les symboles : Les symboles servent lors de la cérémonie du sacre, et montrent les principales fonctions royales :

-         Le trône rehaussé par une estrade symbolise le pouvoir du roi.

-         Le manteau de sacre fourré d’hermine fait du roi un être supérieur.

-         Les gants blancs sont le symbole de la pureté des actes du roi.

-         L’épée appelée « Joyeuse » ( comme l’épée de Charlemagne ) est le symbole du pouvoir militaire, elle protège les fidèles et garantit la justice.

-         La main de la justice est symbole du pouvoir de justice royal et de la bénédiction des sujets par le roi. L’index signifie la raison, le majeur la charité, le pouce la divinité et enfin les deux doigts pliés, la foi et la pénitence.

-         La couronne montre que Louis XIV est le seigneur de son royaume par la volonté de Dieu.

-         Le sceptre est un bâton de commandement, symbole de la désignation du roi par Dieu, pour guider les sujets.

-         La fleur de Lys montre la puissance de Dieu, les pétales représentent la trinité ( Père, Fils, Saint Esprit ).

-         La croix de l’ordre du Saint Esprit ( ordre de chevalerie institué en 1579 par Henri III) symbolise la cérémonie du sacre pour la Sainte Onction, lors de laquelle le roi est sacré par Dieu.

 

 

       Ce portrait est une définition du rôle du monarque : la puissance par la grâce de Dieu et le guide du peuple. C’est l’image que Louis XIV veut donner de lui avec ce portrait tout en lui donnant un air supérieur.

 

B/ Louis XIV en Jupiter, vainqueur de la Fronde.

 

       L’œuvre a été peinte par Charles Poerson, c’était un apprenti de l’école française du XVIIème siècle. L’œuvre est conservée au Château de Versailles , c’est une huile sur toile.

 

Description : Le double personnage éponyme représenté ici est Jupiter doublé de Louis XIV, il est assit. Il tient dans sa main droite des éclairs, autour de lui sont dispersés un certain nombre d’objets hétéroclites. Au second plan, nous voyons un groupe d’esclaves. Un ciel sombre et une tenture se partagent l’arrière plan.

 

La taille : L’œuvre mesure 166 centimètres sur 143 centimètres. Donc le roi est représenté à taille réelle, le spectateur est alors inclus dans l’œuvre ce qui donne à ce tableau une dimension de réalité, alors que c’est une allégorie de Louis XIV en Jupiter.

 

Composition : La composition est triangulaire, elle englobe le corps assis du roi ainsi que les objets qui l’entoure. Le roi occupe la plus grande partie du tableau. La colonne de marbre coupe le tableau en deux parties inégales, une grande partie avec Louis XIV qui est protégé par un dais,une petite partie avec les esclaves qui ne sont pas protégés, donc qui sont sous un ciel mouvementé. Cette division montre la puissance de Louis XIV ainsi que sa supériorité.

 

Profondeur : Le roi devient le point intéressant de l’œuvre en bloquant la profondeur par sa stature ainsi que par les tentures. Mais on peut quand même apercevoir un espace assez profond avec des arbres et une baie maritime.

 

Les couleurs : Il est vêtu de couleurs froides telles que le bleu symbole de la monarchie, la peau du roi est très blanche ce qui montre sa pureté. Les éclairs qu’il tient sont de couleurs chaudes avec l’orange qui représente une vengeance douloureuse contre les esclaves ou les frondeurs. La tenture rouge représente la richesse du roi. Le ciel bleu sombre représente la dureté que Dieu envoie sur les esclaves par l’intermédiaire de Louis XIV. L’or présent en grande quantité représente lui aussi la richesse extravagante du roi.

 

Les matières : Dans cette œuvre beaucoup de matières sont représentés telles que les métaux, les tissus, le feu, l’eau et la peau. Là aussi nous remarquons bien le grand nombre de richesses que peut s’approprier le roi.

 

Les symboles : Ici un assez grand nombres de symboles sont représentés, ainsi nous retrouvons :

-         La couronne de laurier symbole du pouvoir chez les empereurs romains.

-         L’aigle, roi des oiseaux, symbole des grands Dieux et emblème impérial. Il possède un pouvoir de rajeunissement. Sa vue perçante en fait un clairvoyant.

-         La tête de Méduse sur le bouclier représente la domination de Louis XIV sur ses sujets par sa splendeur comme Méduse pétrifie les gens ou alors ce pourrait être la domination du soleil sur les forces hivernales car le roi (le soleil) est au dessus du bouclier avec la tête de Méduse (la force hivernale).

-         Les éclairs de Jupiter symboles de la vengeance contre les frondeurs, ce sont les armes de Jupiter.

-         La trompette et le tambour, symboles de la guerre et de la puissance de Louis XIV.

-         Le casque et l’armure sont des symboles de la protection.

-         La colonne grecque représente la grandeur de Louis XIV comme la grandeur passée des anciens.

-         Les hommes dans le fond, représentés comme des esclaves, pourraient êtres les nobles que le roi à « asservit » après la fronde.

 

A travers une allégorie mythologique Louis XIV est représenté puissant et supérieur. C'est un héros et un dieu de la guerre qui souhaite persuader le peuple et surtout les nobles du fait qu’il les ait vaincus après la fronde en les humiliant et en les rabaissant à côté de sa splendeur et de son charisme. 

 

C/Persée terrassant Méduse:

 

       C’est un décor de poupe, un couronnement, en noyé sculpté et travaillé en haut-relief puis doré. Ce tableau arrière de navire, créé en à la fin du XVIIème siècle, vers 1665, dans l’atelier de sculpture de l’Arsenal de Marseille par un anonyme, était destiné à être installé sur la poupe du navire de guerre, le Soleil Royal.

       Ici Persée est au centre de la composition elliptique, il vient de terrasser Méduse et il brandit son glaive pour lui couper la tête. En effet, en coupant la tête de ce monstre le Héros, Persée, anéantit une force hivernale et permet la libération des forces solaires d’où l’apparition du soleil qui représente Louis XIV, alors on peut comprendre que c’est une victoire de la force et de la puissance du roi sur les monstres ou puissance ennemie, le roi, à l’image de Persée est donc un Héros.

       Le fait que cette œuvre se trouve sur un navire de guerre montre que le monarque veut asseoir sa domination sur toute la terre sur les mers et même par delà les mers.

 

 

 

D/Le château de Versailles:

 

 

       Versailles, architecture représentative de l'état absolu, a été conçu pour que le roi puisse vivre loin du Louvres donc des émeutes puis pour faire éclater aux yeux de tous la splendeur de la puissance royale. Le château  permet au monarque Louis XIV de mieux contrôler une noblesse frondeuse en l’hébergeant, en la nourrissant et en la distrayant.  Versailles n'est pas seulement un château mais est aussi un jardin. Le palais du Roi-Soleil, qui n'a cessé d'être modifié, bouleversé, revu, corrigé n'a été achevé que lorsqu'il fut parfait aux yeux du roi. En effet, le château de Versailles est l'œuvre de Louis XIV, il l'aimait beaucoup, c'était sa vie. Le château de Versailles regroupe les arts de la sculpture, de la peinture et de l'architecture classique ( l’architecture classique reprend le style de l’antiquité romaine et de la Renaissance italienne ).  Aussi à Versailles beaucoup d'éléments sont des symboles centrés sur le roi et sur le soleil: on retrouve alors la chambre du roi, la chapelle, les façades, les jardins et ses fontaines, les décors, les statues, les différentes pièces sont des constituants allégoriques importants qui permettent la compréhension du pouvoir de Louis XIV. Nous en étudierons quelques uns.

 

 

 

 

1- Les jardins du château

 

André Le Nôtre puis Jean Baptiste de La Quintinie ont créé les jardins de Versailles comme une étendue de l'espace architectural du château. Dotés de terrasses, de bassins, de haies taillées à la perfection et de fontaines, les jardins servent de décors pour les sorties du roi, pour les nombreuses fêtes et spectacles que Louis XIV organise. Les jardins permettent aussi de se détendre en se promenant le long des canaux et des allées.

Les jardins montrent les extravagances du roi et leurs tailles démontrent la grandeur de Louis XIV. A travers les jardins, nous remarquons la présence du classicisme avec les formes régulières, les alignements et les symétries qui symbolisent la rigueur du roi.

L'ensemble des jardins, mais aussi une partie du château (la chambre du roi) sont organisés par une ligne imaginaire appelée axe solaire qui débute dans la chambre du roi et se poursuit par la longue perspective des jardins qui aboutit au bassin d'Apollon, l'axe solaire, structurant les jardins, est placé sur la course du soleil qui se lève à l'Est et se couche à l'Ouest. Pour finir l'architecture est axé sur le soleil, l'astre qui symbolise Louis XIV.

 

2- Le bassin d'Apollon

 

Une œuvre de Jean-Baptiste Tuby, c'est une fontaine sculptée en bronze.

 

Position :  Le bassin d'Apollon se situe à l'ouest des jardins dans le prolongement de la perspective principale reliant le Grand Canal au château. C'est un élément central du jardin.

 

Description : Cette sculpture représente Apollon, le Dieu du Soleil, sous les traits d'un beau jeune homme émergeant des profondeurs de l'eau. Il est installé sur un char tiré par quatre chevaux. Apollon est entouré de dauphins et de quatre tritons, des hommes poissons munis d'instruments musicaux.

 

Structure: La structure est en éventail, telle la décroissance de l'inclinaison des rayons d'un couché de Soleil, cette structure montre aussi la progression, voire, la course du Soleil.

 

Les symboles : Dans cette œuvre, un certain nombre de symboles sont impliqués, ainsi nous apercevons:

 

- Apollon, Dieu du soleil, représente implicitement le soleil qui se lève et Louis XIV, "le Roi-Soleil" qui a pour symbole cet astre, de plus, Apollon est le protecteur des arts, ce qui représente d'autant plus le roi.

- Les quatre tritons soufflent dans leur cors pour annoncer la venue d'Apollon, donc du Soleil, et ainsi de Louis XIV.

- Les quatre chevaux furieux et le char sont un char de triomphe de la Rome antique. L’ensemble représente la vitesse et la course du soleil, le char ornementé représente la richesse militaire et le triomphe du roi à la guerre.

- Les dauphins sont l'incarnation du Dieu solaire Apollon et les guides des navires. Ils montrent le roi comme le guide du peuple, de plus, l'intelligence des dauphins montre que Louis XIV s'entoure essentiellement d'êtres doués d'une intelligence évolué .

- La couronne de laurier, symbole de la puissance et du pouvoir des empereurs romains.

- Le fait qu'Apollon sorte de l'eau montre une renaissance du pouvoir et de la grandeur de Louis XIV après la Fronde.

- L'eau du bassin est le signe de la pureté, donc de la pureté des actes de Louis XIV.

 

       Les fontaines, comme le bassin d'Apollon sont de véritables sculptures d'eau qui éclatent aux yeux de ceux qui les regardent.

De plus, les fontaines donc le volume d'eau à utiliser montre les énormes moyens que peut se procurer le monarque pour impressionner ces courtisans.

 

 

3- La chambre du roi

 

       La chambre du roi se situe au centre du château et est aussi sur l'axe solaire, elle est richement décorée avec beaucoup d'ornements sculptés, de miroirs, de lustres, de rideaux, de meubles, de chandeliers. Louis XIV dort dans un lit a baldaquin, lui aussi richement décoré. Une balustrade sépare la chambre en deux parties : une partie intime avec le lit du roi où personne ne peut accéder sans violer la majesté du roi. Une seconde partie sert d'espace pour que les courtisans puissent assister au lever ou au coucher du roi, cet espace servait aussi de salle d'audience où l'on dinait, en effet, cette partie publique permettait au roi de se rendre plus important et d'attirer tous les regards sur lui car il est l'élément le plus important de la pièce. La pièce est luxueusement colorée : l'abondance de couleurs rouge et dorées rappelle un coucher de Soleil, en effet, le soir le roi pouvait en contempler un de sa chambre, sachant que la lumière du soir illuminait les dorure, donnant alors une allure d'autant plus solaire à la salle.

Cette pièce devait impressionner, par son prestige et sa beauté, les courtisans du roi.

 

4- La galerie des glaces

 

        La galerie des glaces est le chef d’œuvre de Versailles, commandée à  Charles Le Brun, elle mesure 73 mètres de long, 10,50 mètres de large et 12,30 mètres de haut. Cette galerie reliait le salon de la guerre et celui de la paix, elle permettait au roi de se rendre à la chapelle, et elle accueillait parfois le trône du roi lors de cérémonie importante tel que les mariages. La grande galerie est composée de dix-sept fenêtres s’ouvrant sur le jardin qui répondent aux dix-sept arcades ornées de miroirs. Ces glaces, d'une dimension exceptionnelle, sont situées face au soleil couchant et reflètent, par leurs éclats, la lumière du soleil couchant donnant alors à la galerie des couleurs chaudes et solaires, tel le symbole du monarque. Les arcades sont séparées par des pilastres de marbre dont les chapiteaux de bronze doré sont ornés de fleurs de lys, symboles de la puissance de Dieu et de coqs gaulois allégories de la fierté et de l’orgueil du roi ainsi que de la France.

La décoration de la galerie est dans un style italien, en effet on le remarque avec la voute sur laquelle Le Brun représente les bienfaits du gouvernement de Louis XIV par trente compositions centrales sur lesquelles le souverain paraît en empereur romain, en grand administrateur de son royaume et en vainqueur des puissances étrangères dans des scènes. Ces peintures sont entourées de moulures dorées qui reprennent des compartimentages de plafonds Vénitiens de la Renaissance. De plus les trompes l’œil qui entourent les scènes sont eux aussi dans un style italien. Ce sont des tentures, des personnages souvent mythologique comme les Atlantes et surtout un ciel magnifiquement bleu. Le foisonnement de ces éléments symboliques fait resplendir la pièce gigantesque ainsi que la puissance de Louis XIV.

 

 

 

 

       La compréhension des symboles implicitement cachés ou clairement exprimés comme le Soleil nous permet de déceler les intentions des œuvres telles que la mise en valeur de la majesté et de la puissance du Louis XIV aux yeux des courtisans qui devaient être émerveillé lors des promenades dans les jardins ou dans le château de Versailles, devant les portraits majestueux du roi. L’art est au service du souverain. Les œuvres, tableaux, sculptures et architectures s’adressent à la raison du spectateur et non à sa sensibilité ainsi chaque personne était écrasée par le pouvoir du roi et le grandiose de ces œuvres.

 

 

 

3 votes. Moyenne 4.33 sur 5.

Commentaires (2)

1. Jacky 21/09/2010


:12
::26
:



Biiiisoooouuus <3

2. èèèèèèkji, 21/09/2010


:7oolup
:[i][/i][b][/b][url][/url]

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site